La Santa Lucia en Suède et les fêtes de fin d’année

La Santa Lucia en Suède et les fêtes de fin d’année

Les fêtes de fin d’année, dans un pays où tu vois à peine la lumière du jour en hiver, c’est VRAIMENT important. Je dois avouer que moralement c’est assez dur de voir le soleil faire un saut de puce dans le ciel. A 14h30 il commence à faire sérieusement sombre, et encore je suis vraiment dans le Sud du pays, au Nord le soleil ne prend même pas la peine de se montrer…

Du coup les Suèdois ont inventé une tradition palliative : on met des bougies (souvent électriques) partout. Ils ont des chandeliers et des étoiles lumineuses en papiers qui se retrouvent devant TOUTES les fenêtres. Ça donne aux rues un aspect vraiment sympa. Ce qui est marrant c’est aussi qu’ils ont pas de volets, et bien peu de rideaux, tu vois toujours l’intérieur des maisons (puis si t’as l’habitude de dormir dans le noir complet oublie : en été tu te prends le soleil très tôt, en hiver la neige réfléchi une lumière blanche tous les matins).

Dimanche dernier, le 13 Novembre, ils fêtaient la Sainte Lucie (Lucie = Lux = la lumière !), une tradition vraiment particulière et qu’ils affectionnent à donf ! Ça commence un peu comme un concours miss France dans tous les patelins du coin. Tu dois voter pour des jeunes blondinettes, et déterminer qui sera la “Lucia”. Gros concours de beauté chez les adolescentes, la veinarde aura l’honneur de porter la couronne de bougies et d’ouvrir la cérémonie du 13. Check la photo, c’est quand même dingue !

Bref, le 13 tout le monde se réunit à l’église pour une chorale-concert qui envoie du rêve (ils ont une culture de la musique super impressionnante). Il y a des chants traditionnels, puis aussi des trucs un peu pop, swing, parfois même gospel. On célèbre la victoire de la lumière sur l’obscurité, car selon l’ancien calendrier, la nuit du 13 décembre correspond à la nuit la plus longue avant le raccourcissement des nuits.

Moi qui déteste la messe de Noël, là c’est plutôt bonne ambiance (puis il y a le chauffage dans les églises!). D’origine Catholique, la fête a perduré après la Réfome Protestante, mais mis à part le cadre et les habits, je dirais que ça fait plus tradition païenne qu’autre chose, c’est très festif, et les suédois -croyants ou non- s’y retrouvent tous en famille. C’est tellement un gros trucs que dans mon église ils ont fait 8 représentations d’une heure et demie, toutes à guichet fermé ! Bien sur les jeunes en profitent pour faire la teuf après ça.

Les marchés de Noël commencent et se terminent bien plus tôt, genre fin Novembre c’est plié ! Sur les étals, plein de bouffe tradi, mais surtout de la viande et des saucisses. En bon peuple de paysans ils font péter la barbaque pour se faire un stock de graisse au milieu de l’hiver, logique. Dans la rue on te sers le Glögg, un vin chaud très épicé et sucré dans lequel on met des noix et des amandes. C’est bon, mais ils ont tendance à les faire alcool-free (loi sur l’alcool oblige), ça perd un peu de son intérêt…

Il y a aussi des petites brioches aux raisins et au safran ou des biscuits secs épicés en forme de coeur (les Pepparkakor). Sur ces derniers ils étalent du fromage type Bleu en tube… Je trouve ça vraiment dégueu mais ils adorent… Il y a pas de tradition, c’est juste la marque de fromage en tube qui a lancé ça y a quelques années et ça a été adopté, maintenant c’est un incontournable…

Et en parlant d’incontournable, il y a le Julmusst, un genre de coca-cola un peu fruité qui garnit toutes les tables. Ça ressemble à du Dr Pepper, c’est pas mauvais. Coca-Cola a essayé de racheter la recette mais sans succès, faut dire que c’est un enjeu de taille : la Suède est l’un des seuls pays où la vente de Coca baisse durant les fêtes (apparemment de presque 50% !).

image santa

Leave a Comment

Name (required)
Email (required)
Comment (required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>