Sélection Livres et BD : #01 Nature Writing

Sélection Livres et BD : #01 Nature Writing

Pour cette première sélection, j’ai choisi un genre un peu particulier et que j’aime beaucoup : le « nature writing ». J’ai tendance à considérer le genre comme très ouvert et  les plus pointilleux seront surement outrés par la sélection que je propose ici… tant pis, c’est très subjectif et j’assume. Pour simplifier, je dirais qu’une oeuvre du genre tisse son récit autour de la relation entre l’homme et la Nature.

Nature avec un grand N car elle y est souvent considérée comme un personnage à part entière, décrite dans sa dureté ou sa douceur, son influence sur la pensée et le corps de l’aventurier du récit. L’homme lui, on lui met pas de majuscule, car il cherche justement son humanité en se perdant au fond de la nature : il y a toujours une large place accordée à l’impact spirituel de « l’aventure ».

Bref, wikipédia fait bien mieux le job de présentation que moi.

Deux/trois petits commentaires tout de même.

- J’ai pas mis une seule auteurdans cette liste. J’ai un peu honte, mais il y a comme une sur-représentation masculine dans ce genre. C’est pas vraiment une excuse, je dois avouer ne pas avoir lu les romans de Gretel Ehrlich, Alexandra David-Néel ou Sarah Marquis. Pour me rattraper je vous invite à vous jeter sur « Ermites dans la Taïga » de Vassili Peskov. Dans ce récit absolument fou, le journaliste Russe nous raconte la rencontre entre un groupe de scientifiques et une famille ayant vécue totalement isolée pendant près d’un demi siècle au milieu de la forêt boréale. Pas d’électricité, pas de nouvelles du monde (un homme sur la lune?), plus de carottes depuis 15 ans « parce que les ratons ont dévorés les graines », pieds nus dans la neige par -20°… C’est une histoire complètement folle et pourtant réelle, dont la vraie héroïne du récit est Agafia, qui aura vécue ses 30 premières années sans jamais ne connaitre que sa cabane du fond des bois… et sa bible.

- J’ai mis « Les vagabonds du rail » de Jack London en tête de liste alors qu’on a presque déjà mis un pied hors du genre avec ce récit. On va dire que c’est du nature writing urbain… en tout cas j’y tenais, ce roman est surement celui qui permet de comprendre le mieux la mentalité de hobo/vagabond qui habite London et qu’il transmettra par sa littérature d’exception à bien d’autres auteurs/aventuriers (coucou « Into the Wild »). Du même auteur « Construire un feu« , excellent.

- Je pense que le plus accessible et le plus représentatif du genre est celui de Sylvain Tesson : « Dans les forêts de Sibérie« . C’est un petit bouquin agréable à lire, même pour les moins courageux. « Indian Creek » est ensuite un incontournable, puis celui de Thoreau, le « papa » du genre.


fiche-aventure

La route : les vagabonds du rail
Jack London, Phébus

Ermites dans la Taïga
Vassili Peskov, Babel

Into the Wild
Jon Krakauer, 10/18

Vingt-cinq ans de solitude
John Haines, Gallmeister

Dans les forêts de Sibérie
Sylvain Tesson, Folio

Indian Creek
Pete Fromm, Gallmeister

Je vivais seul dans les bois
Henri David Thoreau, Folio

Estive
Blaise Hofman, Ed. ZOE

 

 

Leave a Comment

Name (required)
Email (required)
Comment (required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>